source site L’Audace, c’est ce moteur, cette adrénaline qui vous pousse à vous dépasser, à ne plus tenir compte du qu’en-dira-t-on. Vous oubliez le regard des autres. C’est bien ce dont vous avez besoin pour passer à autre chose et changer…

Voilà une définition de l’audace très théorique, mais en pratique, le regard des autres, je n’arrive pas à m’en détacher…Logique ! Notre besoin de reconnaissance est une base à la confiance en soir et l’estime de soi. Donc sans le regard des autres, ma construction est bancale…Ceci dit, arrive un moment ou je peux aller rechercher dans mes souvenirs ces instants où j’ai pu me dépasser sans me soucier du regards des autres…Ou que au contraire, les autres m’ont supporté pour trouver la force d’oser.

« JE VOIS LE MONDE TEL QUE JE SUIS »

source link

S’Affranchir du regard des autres, c’est quitter la sécurité de l’extérieur et la placer à l’intérieur…. On perd alors quelque chose…On perd nos certitudes, et c’est là que l’audace se situe…Paradoxalement cette perte est une plus…Ce que l’on peut craindre comme un vide, devient un espace créatif, un terrain de jeu…Un lieu où tout devient possible.

S’affranchir, c’est un choix…C’est quitter l’enfant pour devenir adulte…C’est décider de se transformer de l’intérieur… Il y a une phase de deuil dans ce processus qu’il faut prendre le temps de vivre…Car tout changement implique une perte, c’est une règle, un fait!

Et tatouons-nous sur le corps, que la vie est une succession de deuils et que le deuil s’est transformer l’absence extérieure en une présence intérieure…

C’est ce « plus » qui vous fait avancer, aller dans une direction que vous n’avez jamais osé prendre. Celle de l’autonomie.